Calcul IMC pour la femme

L’indice de masse corporelle sert à déterminer si une personne est en surpoids ou de poids normal. Le calcul IMC est utilisé beaucoup plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes. Les femmes sont en effet plus sensibles aux questions de santé que les hommes. Et pourtant, beaucoup de femmes souffrent de surpoids avec des problèmes de santé très différents.

L’indice de masse corporelle (IMC) n’est toutefois pas seulement utilisé dans le domaine de la santé. Dans bon nombre de cas, les femmes orientent leur poids de forme par rapport à l’IMC. Cet indice peut donc servir d’indicateur pour déterminer un poids corporel sain. Mais la valeur mesurée permet également de suivre les progrès réalisés lors de régimes ou autres programmes de perte de poids, notamment par le sport. Le calcul IMC pour la femme révèle bien ces développements, à condition de recalculer régulièrement l’IMC.

Calcul IMC

Calculer

Indice de masse corporelle chez les femmes

Pour les femmes, le poids est souvent un sujet de préoccupation. Elles utilisent donc couramment l’indice de masse corporelle pour déterminer si le rapport entre leur poids et leur taille est sain ou non. N’importe quelle femme peut calculer son IMC grâce à une simple formule. Cette formule est très facile à utiliser, elle prend seulement en compte les deux facteurs « Taille » et « Poids » d’une femme. L’utilisation du calcul IMC pour la femme en haut de cette page est encore plus pratique. Le résultat du calcul peut être interprété très facilement grâce à une classification précise. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a divisé l’IMC en plusieurs catégories allant de l’insuffisance pondérale à l’obésité sévère. Cette classification est présentée dans le tableau ci-dessous.

Tableau IMC

Classification IMC
Maigreur < 18,5
Corpulence normale 18,5 – 24,9
Surpoids 25 – 29,9
Obésité modérée (Classe 1) 30 – 34,9
Obésité élevé (Classe 2) 35 – 39,9
Obésité morbide (Classe 3) ≥ 40
Deux femmes qui sautent à la mer se sentent bien dans leur peau, grâce au calcul de l'IMC pour les femmes.

Insuffisance pondérale selon le calcul IMC:

Si l’IMC calculé pour la femme est inférieur à 18,5 kg/m², on parle d’insuffisance pondérale. Nul besoin de céder à la panique si l’on reste à un niveau proche de cette limite. Mais si l’IMC est bien inférieur à 18,5 kg/m², des mesures doivent absolument être prises. Une insuffisance pondérale trop importante est souvent associée à des risques pour la santé. Le corps manque d’une partie de l’énergie nécessaire pour rester en bonne santé. De plus, des fonctions importantes, telles que la formation d’enzymes ou d’hormones, peuvent être limitées. Un résultat évident dans la catégorie « Insuffisance pondérale » nécessite une amélioration du régime alimentaire précédent et une augmentation de l’apport énergétique ou calorique. Si l’IMC d’une femme est très inférieur à 18,5 kg/m², il faut consulter un médecin.

Poids normal selon le calcul IMC

Si le calcul IMC pour la femme indique une valeur comprise entre 18,5 kg/m² et 24,9 kg/m², le poids se situe dans la plage normale. L’IMC se trouve ici dans la catégorie Poids normal. Beaucoup de femmes qui tentent activement d’atteindre leur poids idéal ou poids de forme personnel visent donc une valeur dans cette fourchette.

Reconnaître le surpoids chez la femme à l’aide de l’IMC:

Ce que toutes les femmes veulent probablement éviter, c’est un IMC dans la catégorie du surpoids, voire de l’obésité. On parle de surpoids lorsque le calcul IMC d’une femme indique une valeur comprise entre 25 kg/m² et 29,9 kg/m². Un léger surpoids n’est pas vraiment grave. Certaines études soutiennent même que les personnes classées par l’IMC en « Surpoids » présentent statistiquement la plus grande espérance de vie. Néanmoins, chaque femme doit veiller à ce que son IMC ne soit pas excessif et n’augmente pas trop. Car une chose est sûre : une forte surcharge pondérale est définitivement mauvaise pour la santé et comporte des risques.

Obésité – valeurs critiques de l’IMC pour la femme:

La situation est critique lorsque l’indice de masse corporelle est supérieur à 30 kg/m². On parle d’obésité à partir de cette valeur. Elle correspond à un taux de graisse corporelle supérieur à la normale. Les autres termes utilisés sont adiposité ou forte surcharge pondérale. Ceux-ci reflètent un rapport disproportionné entre le poids et la taille.

Il convient à chaque femme de prendre des mesures nécessaires, au plus tard lorsque leur calcul IMC relève de la catégorie Obésité. Un changement cohérent du régime alimentaire et une augmentation de l’activité physique sont alors recommandés. La combinaison d’une alimentation saine et de beaucoup d’exercice ou, le cas échéant, de sport est une mesure adaptée. Si la forte surcharge pondérale est due à un trouble de l’alimentation, un soutien psychologique devrait être mis en place.

Calculer l’IMC pour les femmes

Si l’on ne veut ou ne peut pas utiliser le calcul IMC pour la femme sur Internet, il est facile de calculer soi-même son IMC. Pour cela, il suffit de connaître le poids actuel et la taille. Tout le reste se calcule facilement grâce à la formule de l’IMC.

Calcul IMC

Si une femme souhaite calculer son IMC, elle divise son poids exprimé en kilogrammes (kg) par sa taille au carré exprimée en mètres (m). Ce calcul est illustré par un exemple : une femme pèse 75 kg et mesure 1,72 m. Dans ce cas, IMC = 75 kg / (1,72m * 1,72m). L’IMC est de 25,35/m². La femme de cet exemple appartiendrait donc à la catégorie « Surpoids », son IMC étant supérieur à 25 kg/m².

Critique de l’IMC chez les femmes

L’indice de masse corporelle fait souvent l’objet de critiques. Cela vaut aussi bien pour le calcul de l’IMC pour les femmes que pour les hommes. Bien que la classification dans les catégories d’IMC soit spécifique au sexe, les femmes et les hommes n’ont pas la même part de masse adipeuse et de masse musculaire. Mais même les femmes très sportives ou bien entraînées peuvent avoir une masse musculaire importante, ce qui joue naturellement sur leur poids. Des femmes pourraient donc être considérées en surpoids, même si elles sont en pleine forme et en excellente santé. L’IMC devrait donc être vu comme un indicateur approximatif du rapport entre le poids et la taille. Il convient toujours de considérer d’autres critères, à côté de l’IMC, pour déterminer un poids santé.